Parmi les métiers éligibles au nomadisme digital, il faut inclure la lecture pour livre audio. Je vous livre plus de détails sur le sujet.

Le livre audio en question

De plus en plus sollicité, le livre audio connait un succès évolutif auprès des adeptes. Ce concept permet d’écouter un texte dans un véhicule, durant la pratique du sport ou en faisant son shopping.

Il est aussi possible d’être narrateur de livre audio en travaillant à distance dans le pays de son choix. Ce job convient aux travailleurs nomades.

La petite histoire de la lecture de livre

Lire à voix haute remonte à l’Antiquité. A l’époque, les orateurs et autres conteurs déclament les textes face à un auditoire populaire.

En effet, la majorité des peuples n’accédaient pas à la lecture. Les tous premiers livres audio sont destinés aux malvoyants.

De nos jours, l’écoute de livre audio est possible via un Smartphone. Les catalogues des éditeurs foisonnent de livres en version audio.

Le mode opératoire du livre audio

A la base, les livres audio font appel à la synthèse vocale. Actuellement, la voix humaine est beaucoup plus appréciée.

En fait, elle procure davantage d’émotions, une intonation authentique et une meilleure attention. De plus, la voix humaine favorise une immersion optimale dans l’intrigue.

Les compétences nécessaires

Le lecteur doit disposer du ton et du rythme appropriés. Il faut posséder une expérience suffisante en prise de parole ainsi qu’une excellente élocution.

Une personne qui a effectué des cours de théâtre ou des cours de cinéma est à l’aise dans cet exercice. Il convient de travailler la voix.

Cela consiste à parler lentement, à articuler avec précision.

Les opportunités pour devenir lecteur de livre audio

Il est permis de proposer ses services comme narrateur de livre audio via des plateformes pour freelance. Plusieurs auteurs indépendants ou édités constituent les principaux clients.

Les auto-éditeurs de textes peuvent initier un livre audio en faisant appel aux plateformes dédiées comme ACX ou Kindle Publishing. Pour sa part, le site ACX favorise la connexion avec des auteurs à la recherche de voix pour la lecture des textes.

L’équipement requis

Il faut un micro de qualité doté d’un filtre à postillons. Un logiciel de traitement de son ou de retouche audio est utile à l’instar d’Audacity, AVS ou Audio Converter.

Une pièce pourvue d’une acoustique parfaite et sans effets de réverbération ou écho ni de sons parasites est idéale. Le niveau sonore de l’enregistrement est de 20 décibels et une  heure de lecture équivaut à 10 000 mots.

Retrouvez plus d’idées ici.  

Crédit Photo : outilstice.com

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.