Le podcast constitue un outil d’influence pour le digital nomade dans certains cas. Je vous livre quelques détails sur ce sujet.

Le podcast pour le travailleur nomade

Parfois, le podcast s’avère utile pour plusieurs types d’activités. Cela concerne le travailleur digital traducteur, consultant, écrivain, rédacteur pour des agences, entre autres.

Il faut apprendre à bien l’utiliser pour illustrer avantageusement les contenus audio voire vidéo.

La structure nécessaire

Après le choix du sujet, il faut s’atteler à la structure des épisodes. Cela permet de faciliter les premiers enregistrements.

Il faut se poser plusieurs questions. Il faut inclure le sujet spécifique à aborder.

Ensuite, il convient de penser à l’animation. Il peut s’agir d’une animation en solo, avec des collaborateurs ou des invités.

Les épisodes peuvent intégrer des chroniques, des discussions libres, des dialogues. Il faut déterminer la durée des chroniques.

Les plateformes d’écoute établissent un classement des podcasts suivant des catégories. Il est conseillé de s’assurer que le sujet appartienne à une catégorie sur Spotify, iTunes ou Google Play.

Le mode d’enregistrement et le montage

Pour disposer d’une bonne qualité audio, il faut acquérir un microphone USB comme Blue Yeti ou Blue Snowball. Un logiciel d’enregistrement et de montage audio est disponible gratuitement avec Audacity. S’il s’agit d’un podcast vidéo, il faut choisir un logiciel gratuit de montage vidéo ou Adobe Première.

L’introduction de musique dans le montage des épisodes est possible avec des morceaux libres de droit. Cela peut être de la musique d’intro ou de la musique d’ambiance.

A propos de l’hébergement

Avant la diffusion sur les plateformes de distribution, il faut stocker le contenu du podcast sur un site d’hébergement audio. Il faut aussi intégrer les métas données du podcast comme le titre, la description, l’auteur, la catégorie, l’icône, entre autres.

La transmission est effectuée via un fil RSS.

Les plateformes d’écoute

A l’aide d’un portail en ligne, il faut soumettre le fil RSS. Cela ouvre droit à l’accès du statut d’approbation du podcast.

Souvent, ce processus est assez long. En termes de promotion, il faut bâtir une réputation petit à petit.

Pour attirer les auditeurs, il faut mettre en place une icône attractive. Il convient de trouver un titre original qui lance le sujet traité.

Même si une grande partie des sites d’hébergement audio sont gratuits, il faut prévoir un abonnement annuel pour les contenus volumineux. Les réseaux sociaux permettent le partage des nouveaux épisodes.

Retrouvez davantage de concepts pour digital nomade ici.  

Crédit Photo : fr.wikihow.com & e-marketing.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.