Pour travailler comme nomade digital, les plateformes de recrutement constituent un réel appui. Je vous livre quelques sites intéressants.

Le cas de Remotive

Créé par Rodolphe Dutel qui a travaillé chez  Buffer, Remotive est un job-board dédié aux offres d’emploi remote. Les recrutements incluent plusieurs secteurs comme le software development, le customer support, le design, le marketing/sales of product, entre autres.

L’accès au job-board est gratuit. La communauté Slack de Remotive Community revendique 1 300 membres.

Une bibliothèque de vidéos optimise les chances de décrocher un job remote. Il faut noter la présence d’interviews exclusives, la mise en réseau avec des recruteurs et d’autres travailleurs remote.

We Work Remotly pour plus de souplesse

La plateforme communique 2,5 millions de visites mensuelles. Des postes salariés côtoient des missions freelance.

Les métiers disponibles portent sur le dev, le design, le marketing, le product management, le data, la vente, le copywriting, le customer support.

La plupart des missions sont concentrées en Amérique du Nord. Il faut tenir compte du décalage horaire pour les digitals nomades européens.

Le slack gratuit de WWR

WWR met à disposition un groupe slack gratuit pour les remotes. Plusieurs templates épaulent les entreprises pour la création d’une fiche de poste remote.

Il faut inclure la liste d’outils mobilisables pour plus d’efficacité. WWR met en avant des méthodes et des pratiques pour le recrutement des remotes.

Des statistiques sont présentes pour plus d’informations.

Les statistiques à l’honneur sur Remote OK

Remote OK affiche plus d’un million de travailleurs. Les offres d’emploi impliquent le développement web, le customer support, le marketing, le design.

Les emplois réguliers sont disponibles ainsi que les missions freelance. Les statistiques intègrent top remote companies, top remote jobs.

Jobspress et son côté pratique

Il s’agit d’un système de recherche pour mieux filtrer les emplois à mi-temps et à plein temps. Il faut aussi inclure les missions de stage et les missions freelance.

L’interface est ergonomique avec des tarifs abordables pour les recruteurs via une offre d’entrée pour trois mois d’affichage. De plus, les candidats peuvent poster leur CV en ligne.

Le réseau d’Angel.co et de Nodesk

Les jobs en remote concernent les start ups majeures. Angel.co agit comme un réseau. Les recruteurs et les postulants établissent des connexions.

Un système de job alert est présent pour les candidats. Nodesk est une vraie bibliothèque de ressources destiné aux digitals nomade, les travailleurs en remote.

Les ressources incluent des articles, des blogs, du coworking, des cours, les destinations à privilégier. Retrouvez plus de sujets ici.  

Crédit Photo : wework.com & weworkremotely.com

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.