Ce métier polyvalent peut être exercé en tant que nomade digital. Je vous livre les grandes lignes concernant cette profession plutôt technique tout en faisant appel à la création.

Les missions de l’architecte d’intérieur

L’architecte d’intérieur prend en charge la conception et la réalisation d’aménagement d’espaces intérieures. Cela porte sur les cloisons, le mobilier, l’éclairage ainsi que le sens de circulation des bâtiments, en général.

En outre, un architecte d’intérieur peut repenser des intérieurs. Il travaille au niveau des bureaux, des magasins, des stands commerciaux.

Il ne faut pas oublier les Musées et les halls ainsi que les galeries d’exposition. Les appartements et les maisons sont aussi de son ressort.

Les autres particularités du métier

Au départ, l’architecte d’intérieur prend connaissance des besoins et des attentes d’une clientèle de particuliers ou d’entreprises. Il prend en considération le budget disponible pour le projet.

Le projet prend la forme d’une esquisse, de plans 3D. Quand le projet est validé, l’architecte d’intérieur se transforme en chef de projet.

En sélectionnant les entreprises qui vont prendre le projet de façon matérielle, il coordonne et organise les travaux correspondants. Cela peut inclure le peintre, l’ébéniste, le plâtrier, le staffeur et tant d’autres.

Il s’occupe de la réception des travaux.

Les qualités nécessaires

Un architecte d’intérieur doit être apte à l’analyse et à l’écoute. Ce créatif doit connaître les matériaux et le secteur du bâtiment.

Au niveau de l’exercice du métier, l’architecte d’intérieur peut exercer en tant que professionnel libéral ou dans une infrastructure en tant que salarié. S’il est libéral, l’architecte d’intérieur passe plusieurs contrats avec des artisans qui se chargent de l’exécution des travaux.

Un salarié va être orienté davantage vers des organismes publics ou des collectivités locales. S’il exerce en étant nomade digital, il peut exécuter l’aspect planification à distance ainsi que le montage du projet.

Il peut aussi contacter les artisans à distance. Combiner le métier d’architecte d’intérieur et le nomadisme numérique est réservé aux professionnels qui ont réussi à générer un réseau fonctionnel.

Les honoraires de l’architecte d’intérieur

S’il œuvre en tant qu’indépendant, ce professionnel dispose de plusieurs modes de rémunération. Le calcul peut être effectué au pourcentage de la dépense totale consacrée au projet.

Il peut également établir des forfaits à titre d’honoraires. Par ailleurs, les unités de vacation peuvent être calculées par heure, par demi-journée ou à la journée.

Le métier est ouvert aux titulaires de Bac + 2, Bac + 3 ou Bac + 5. Retrouvez plus d’infos ici.  

Crédit Photo : onisep & habitatpresto.com

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.