Après une crise sanitaire qui a secoué le monde entier (et surtout l’économie internationale), les différentes entreprises commencent aujourd’hui à retrouver leurs marques progressivement. Les 2 mois de télétravail obligatoires précédents ont permis de limiter les interactions physiques entre plusieurs collègues. La réouverture des enseignes et le retour au bureau annoncé officiellement ne sont cependant pas synonymes de disparition du virus ! Les gestes barrières doivent toujours être respectés pour votre bien-être, mais également celui de vos collaborateurs. Pour les dirigeants d’entreprises, il est ainsi indispensable de réaliser les aménagements adéquats pour limiter au maximum les possibilités de propagation du covid-19. Bien qu’en théorie cette étape semble simple et peu contraignante, une telle tâche peut s’avérer ultra complexe à entamer.

Afin d’aider les responsables à réaliser des aménagements pertinents et efficaces, voici nos meilleurs conseils pour agencer correctement un espace de co-working respectant les normes en vigueur pour combattre le coronavirus.

Installer des espaces de travail individuel

L’élément principal auquel il sera essentiel de s’attaquer sera l’agencement des postes de travail individuels. 85 % des employés des grandes enseignes issues de secteurs variés sont regroupés au sein d’un grand espace de travail collectif. Seuls les directeurs et autres cadres détiennent dans certains cas de leurs propres bureaux.

Si la norme Afnor NF X 35-102 qui servait de référence pour la majorité des employeurs dans la mise en place des bureaux en coworking stipulait qu’un salarié devra avoir au minimum 10 min 2 s d’espace de travail, aujourd’hui une zone de 22 min 2 s sera indispensable. De même, il sera primordial de délimiter chaque espace individuel. Chacune de ces zones de travail devra être agencée afin de permettre à chacun des salariés d’avoir des solutions de stockage personnelles sous forme d’armoires modulaires ou encore de caissons mobiles. Cette initiative permettra de réduire les risques de contamination avec le rangement des effets personnels dans les casiers communs. Vous pourriez trouver un ensemble de mobilier de bureau correspondant à de tels usages spécifiques auprès de ACTIU, expert en fabrication de meubles pour entreprises et professionnels.

Par ailleurs, des barrières de sécurité physique devront également être mises en place entre chaque poste pour optimiser le respect de la distanciation minimum de 1 m entre chaque travailleur. Pour limiter la densité, préférez aussi placer des points d’hygiènes multiples afin que les salariés puissent garder à proximité les essentiels.

Les aménagements à faire en zones communes

Pour pouvoir avancer sur différents projets et dossiers, les réunions entre collègues sont des étapes essentielles. Afin de préconiser un espace de concentration propice aux partages sans pour autant oublier les gestes barrières, pensez à sélectionner les mobiliers et équipements avec soin. L’objectif sera d’avoir un environnement de travail en adéquation aux exigences sanitaires actuelles tout en permettant de garder une bonne productivité pour vos équipes.

Lors des réunions, à défaut d’espace de regroupement ouvert, il est conseillé de tirer profit des avancées technologiques pour limiter au maximum la densité. Les écrans détiendront d’une place prépondérante dans la bonne continuité des différentes missions de groupes. L’assistance télématique figure parmi les solutions pertinentes à préconiser si le regroupement en grand nombre est irréversible.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *