Les adeptes de la prospection téléphonique peuvent travailler en mode nomade digital. Je vous fournis l’exemple d’une plateforme dédiée.

Le rôle du téléprospecteur indépendant

Contrairement au téléopérateur qui traite des appels entrants, le téléprospecteur s’occupe des appels sortants. Il œuvre sur une liste de prospects ou de futurs clients fournis par le donneur d’ordre via un fichier de prospection.

Il agit au sein d’une structure à titre de force de vente.

Les préalables avant la mission

Le téléprospecteur dispose d’informations détaillées sur le produit ou le service à travers les caractéristiques et les avantages. Il doit bien s’imprégner des valeurs de l’entreprise afin d’être convaincant au cours des échanges pour une meilleure gestion relation-client.

Les missions concrètes

Cela peut prendre l’aspect d’une prise de rendez-vous, de détection de projet, de qualification de fichiers.

Il faut intégrer les enquêtes de satisfaction client, les sondages, la création de trafic.

Les compétences requises

Indépendant, le téléprospecteur à distance est organisé, réactif, doté dune grande force de conviction. Il doit posséder le sens du contact, être un bon relationnel.

L’autonomie alliée à la détermination et à la persévérance constituent des points majeurs. En outre, il doit faire montre d’un sens de l’écoute active au téléphone avec une maîtrise du cold calling.

Il doit avoir une excellente élocution et une voix bien posée.

L’environnement de travail

Il travaille sur un système de phoning en ligne basé sur la VoIP ou technique reposant sur le protocole  SIP. Ainsi, la gestion des fiches prospects ou fiches clients du donneur d’ordre est pris en compte.

De plus, l’outil autorise l’intégration des rendez-vous acquis, les besoins de l’interlocuteur. Il est possible de qualifier les fiches et de procéder à la mise à jour.

Il s’agit d’un équipement aussi performant que celui d’un centre d’appel en présentiel.

Les qualifications et la rémunération

Une formation de technico-commercial constitue un plus pour être téléprospecteur en ligne. Le métier est disponible pour un titulaire de bac pro vente, d’un BTS management commercial opérationnel ou un BTS négociation et relation client.

Le salaire mensuel se réfère au téléconseiller. Il équivaut à 1 500 € net par mois. Néanmoins, le téléprospecteur nomade digital peut signer un contrat spécifique en négociant la rémunération et les missions réalisables.

Pour sa part, la marketplace JobPhoning propose de nombreuses offres selon les profils des téléprospecteurs. Les missions concernant du BtoB Business to Business ou du BtoC Business to Consumer.

Retrouvez plus d’options ici.

Crédit Photo : parisjob.com

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.