Les digital nomades jouissent d’une liberté absolue dans ses déplacements et son organisation personnelle. Cependant, la vie de ces travailleurs des temps modernes n’est pas de tout repos.

Voici quelques exemples de situations difficiles auxquels un digital nomad peut être confronté ainsi que les solutions les plus appropriées.

S’adapter aux décalages horaires

Les digital nomades partent généralement à la conquête du monde. Ils doivent, de ce fait, s’organiser au mieux pour s’adapter aux décalages horaires.

Si vous faites partie de ces travailleurs globe- trotteurs, l’idéal est de programmer les horaires dédiées aux activités professionnelles suivant le fuseau horaire du pays de destination.

Toutefois, veillez à considérer aussi l’heure du client. Une organisation spécifique s’impose notamment pour les deadlines à respecter et les entretiens et autres réunions de travail. Le mieux est d’avoir plusieurs horloges à portée de vue.

Vous réglerez une montre à votre fuseau horaire et ajusterez respectivement les autres à l’heure de chacun de vos clients. Cela vous permettra de définir le créneau qui accommode les deux parties.

Se retrouver dans un endroit dépourvu d’électricité et de réseau

Les plus beaux endroits du monde sont souvent des zones blanches, dépourvues d’électricité et de connectivité mobile, Internet. Vous n’allez pas pour autant vous priver du plaisir de vous y rendre.

La solution est de vous équiper d’un hotspot WiFi, 4G/3G. Vous pouvez aussi vous procurez une carte SIM fournie par un opérateur local. Au pire, arrangez votre programme de manière à ne pas avoir à travailler lorsque vous vous rendez sur de tels lieux.

Tomber malade

Tomber malade est sans doute la pire des galères pour un digital nomad. Et si la maladie perdure, le travailleur nomade est contraint de mettre son activité professionnelle en veille. Il ne perçoit, donc, pas de revenu.

Avoir une assurance qui prévoit un rapatriement en cas d’urgence est indispensable. Vous devez également adopter un mode de vie convenable (alimentation équilibrée, horaires de repos, respecter les heures de sommeil, …).

Panne de matériel

Pour être disposé à faire face aux pannes de matériel sur les routes, au milieu de nulle part, veillez à emporter des équipements de secours. Les appareils mobiles (smartphone, tablette) sont les meilleurs alliés des travailleurs nomades.

Prenez, par ailleurs, l’habitude d’enregistrer des copies de vos fichiers dans un matériel de stockage de données externes et/ou sur le cloud.

Carte de paiement bloqué

Vous devez toujours avoir du liquide sur vous, de préférence des dollars . Cette est acceptée partout où vous allez.

Souffrir de l’absence de liens sociaux

La plupart des digital nomades endurent très mal la solitude au bout de quelques semaines de vadrouille. Le manque des proches est notamment rude.

En solution, prévoyez des retours réguliers aux sources. Pendant ces instants, accordez-vous de véritables moments en famille et passez le plus de temps avec vos amis. Décrochez complètement de votre travail.

Une fois ressourcé, vous pouvez reprendre de nouveaux la route et votre vie de digital nomad !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *