Devenir digital nomade ne s’improvise pas. Je vous livre les conseils utiles avant de se lancer, si vous ne possédez pas de compétences spécifiques.

Les réflexes à privilégier

Afin d’économiser suffisamment d’argent, il convient de trouver un travail de pigiste. C’est le meilleur moyen de continuer l’emploi actuel et d’acquérir plus de connaissances.

Ainsi, il est possible de disposer d’un budget suffisant avant de quitter le job nourricier. De plus, cela permet de multiplier les compétences.

Quelques pistes à explorer

L’univers des pigistes est facile d’accès avec la relecture de textes. Il faut vérifier les soucis d’orthographe, de grammaire et du style au niveau du contenu.

Ce métier s’adresse aux personnes qui apprécient la lecture, et qui sont forts en culture générale. De plus, il faut être doué dans une langue, française, anglaise ou autre.

L’étude auprès d’une université en ligne

Une inscription sur une université en ligne permet d’en savoir plus sur les actualités de la planète. De plus, les compétences sont acquises sans besoin de déplacement coûteux.

C’est un moyen flexible d’obtenir un diplôme pour faciliter l’entrée dans la vie active. Etudier en voyageant est une simple formalité par la suite.

L’achat d’une entreprise en ligne

Il s’agit d’une entreprise qui génère de l’argent ou un revenu passif. Des plateformes comme Flippa.com proposent ce type de service.

En effet, il est possible de connaître les revenus générés par le site ainsi que les stratégies de monétisation. De plus, cette activité permet de gagner suffisamment pour débuter comme digital nomad.

Il faut consulter les avis des entreprises en ligne pour en savoir plus sur les tenants et les aboutissants.

L’apprentissage dans un centre digital nomad

Pour disposer d’un pouvoir d’achat appréciable, il est possible d’intégrer un centre numérique nomade. Le cas de Chiang Mai en Thaïlande est un exemple concret.

Il est possible de profiter des conseils avisés de la communauté. Entretemps, le bien reste en France peut être loué pour générer un revenu passif confortable.

L’emploi à l’étranger

Travailler à l’étranger constitue une solution efficace. Le site Visa Vacances-Travail permet de se rendre dans plusieurs pays de son choix.

Cela concerne le Canada, l’Australie. Les activités rémunératrices peuvent inclure l’enseignement d’une langue étrangère, le coaching en instruction de plongée.

Les bateaux de croisière recrutent énormément de débutants sans compétence de base. La migration d’entreprise en ligne est une option.

De nombreux outils sont disponibles comme le webcam, la comptabilité en ligne, etc.. Retrouvez plus d’idées ici.    

Crédit Photo : e-mag.xxe.fr & famille-nomade-digitale.com

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.