Je vous confie les conseils avisés d’un freelance nomade digital. Il s’agit d’Avner Uzan qui est tombé dans le métier par hasard.

Les débuts d’Avner dans le métier

Avner a commencé comme freelance auprès d’une jeune pousse. Des horaires de salarié au bureau rythment ses mois de travail.

La start-up dépose le bilan et Avner a su garder des contacts avec les clients de l’entité. Il a exercé en tant que freelance à 100% tout en économisant.

Ensuite, il œuvre auprès de Coefficient Directeur. C’est un collectif qui rassemble des freelances dédiés dans l’attractivité d’une marque.

Une partie s’occupe de l’animation des ateliers d’intelligence collective en marketing chez le client. Une autre partie se consacre au brand content et au langage de marque.

Avner traite du relais en externe sur les réseaux sociaux.

Les compétences d’Avner Uzan

Avner exerce comme consultant social média, Community Manager et en tant que rédacteur web. Il parle trois langues à travers le français, l’anglais et l’espagnol.

Il travaille avec des start-up en phase de lancement. Il œuvre aussi avec des entreprises qui souhaitent améliorer leur attractivité et leurs interactions sur les réseaux sociaux.

Le mode de vie du freelance

Avner vit en communauté dans une auberge de jeunesse de type résidence. La plupart de ses prestations est réalisée sur place.

Il apprécie la liberté d’organisation. De plus, il peut choisir la tenue qui lui convient et le lieu d’exercer.

Avner préfère travailler la nuit au calme. Il est plus productif car il n’est pas perturbé.

Les séjours déjà effectués par Avner

Etre digital nomade permet de faire des voyages dans des destinations intéressantes. Il a séjourné dans la ville de Montréal au Canada.

Il est également passé par Playa del Carmen, un lieu très prisé par les travailleurs numériques au Mexique. Actuellement, Avner est à Bogota en Colombie.

En parallèle, il a pu visiter le Venezuela et l’Equateur à titre de touriste.

Les souhaits d’Avner Uzan

Il souhaite une nette amélioration du statut de freelance. En effet, les frais devraient être intégrés dans les déclarations d’impôts.

A l’échelle internationale, un visa plus flexible doit permettre au nomade digital de voyager dans plusieurs pays de la planète. Cette initiative va permettre le développement de l’activité de manière mondiale.

Ainsi, cela va  contribuer à réduire le chômage à l’échelle internationale. De plus, les personnes qui veulent changer d’orientation professionnelle peuvent exercer dans une totale indépendance.

Retrouvez d’autres exemples ici

Crédit Photo : ethicalmarketo.com

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.