La publicité digitale est en plein essor grâce aux investissements en hausse dans la programmatique. Je vous invite à mieux cerner la profession de media trader, à exercer comme digital nomade.

Le rôle du media trader

Il prend en main la gestion de l’achat aux enchères d’espaces publicitaires digitaux. Il agit pour le compte des annonceurs.

Trois missions principales sortent du lot. A la base, le media trader s’occupe de détecter le brief du client au niveau d’une console d’achat.

En clair, il prépare les campagnes sur des plateformes d’achat programmatique via AppNexus ou DV 360. Par la suite, il améliore fréquemment les campagnes pour l’obtention de résultats suivant les directives du client.

En parallèle, il sert de conseil face au client et aux account managers. De surcroît, il assure la garantie technique du trading desk grâce à sa maîtrise de l’écosystème programmatique.

Le trading en programmatique

L’environnement du media trader est un marché axé sur l’offre et la demande. Il s’agit d’une mise en relation entre acheteurs et offreurs.

Ces derniers sont représentés pas les DSD pour Demand-Side-Demand et les SSP ou Supply Side Demand. Les acteurs concernés portent également sur les outils d’adserving pour l’hébergement des publicités.

Il faut inclure les outils analytics pour le contrôle des campagnes. Quant aux fournisseurs  de données, ils améliorent les options de ciblage.

La data science et le media trader

La programmatique est l’achat d’espaces publicitaires en temps réel afin de toucher la cible à l’endroit et au moment propices. Hormis l’expérience du media trader, il faut intégrer des algorithmes et la machine learning.

Néanmoins, l’automatisation demeure dépendante de l’expertise de l’homme.

Quelques aperçus des tâches du media trader

Le set up porte sur la configuration des campagnes programmatiques via des inventaires de diffusion multiples. Il faut toujours se référer aux objectifs du client.

Quant à la gestion des stratégies d’enchères, elle est complétée par le suivi des performances et l’installation de nombreuses optimisations. Le media trader s’occupe aussi de la veille concernant les outils ainsi que les innovations du marché.

Les compétences du media trader

Mis à part la maîtrise d’Excel, il faut connaitre les CPA, les CPM et autres CPC. L’organisation associée à la rigueur doit être combinée au multitasking.

Les diplômes requis portent sur la Licence ou le Master en digital. Il faut ajouter la licence en management, en marketing, en commerce voire en mathématiques.

Habile et proactif, le media trader doit être capable de saisir les objectifs business des annonceurs. Retrouvez d’autres infos ici. 

Crédit Photo : tradingsat.com

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.