Il y à une dizaines d’année, les travailleurs ne rêvaient que d’avoir un CDI pour profiter de la stabilité professionnelle. Cela leur assure la sécurité financière.

La génération actuelle de travailleurs rêve devenir digital nomad. Au-delà d’être un simple mode de travail, devenir le nomadisme digital est un style de vie à part entière.

D’où vient le digital nomad ?

Le digital nomad est un travailleur 2.0. Il s’agit d’un travailleur dont les activités professionnelles sont centralisée sur le web. Toutes ses tâches sont, donc, dématérialisées et il travaille à distance.

Ce mode de travail révolutionnaire découle du développement de la démocratisation de l’accès à Internet. La transformation du travail qui en résulte s’avère très profitable pour les jeunes qui sont nés et ont grandi à l’ère du digital.

Ces derniers aspirent à pouvoir travailler tout en jouissant d’une liberté absolue. Cela définit clairement le nomadisme digital.

Comment reconnaître un digital nomad ?

Voir des jeunes étrangers avec leur sac à dos et un ordinateur portable est devenu une chose courante pour les habitants des villes touristiques. De même, il n’est pas rare d’apercevoir des voyageurs qui s’installent tranquillement sur la plage et déploient leur matériel informatique.

Ce sont les digital nomads. Ces travailleurs voyageurs qui se déplacent de pays en pays du monde pour travailler tout en profitant pleinement de leur liberté.

Comment devenir digital nomad ?

Une longue période de préparation et d’organisation est nécessaire avant de se lancer dans le nomadisme digital. Le travailleur doit d’abord trouver la stabilité professionnelle pour s’assurer une sécurité financière. Une reconversion professionnelle s’impose généralement.

Le salarié peut préserver son statut tout en travaillant à distance si son employeur donne son accord. Cependant, l’idéal est de se libérer complètement de toute autorité et d’exercer sa profession en tant qu’indépendant.

Le travailleur numérique nomade se reconvertit généralement dans les métiers du web : webdesign, développement web, rédacteur web, traducteur, community manager, bloggeur, influenceur, photographe, … . Le choix repose essentiellement sur les compétences et les préférences de chacun.

Un investissement financier est également requis. Le nomade digital doit disposer du matériel informatique et de tous les outils qui lui permettent de travailler à distance.

Il doit s’équiper de manière à pouvoir assurer ses missions professionnelles mêmes dans les situations les plus extrêmes. Le digital nomad fait souvent face à des situations difficiles. L’absence de réseau et d’électricité pendant une expédition en zones blanches et la panne du matériel font partie des pires galères.

Les privilèges et les revers de la vie de digital nomad

Le nomadisme digital présente de nombreux avantages pour ne citer que la possibilité de travailler depuis n’importe quel endroit. La flexibilité des horaires de travail suivant les dispositions personnelles constitue aussi un des principaux privilèges des digital nomads.

Mais ce mode de vie intègre aussi des inconvénients comme l’inexistence de point d’attache et la solitude.

Le travailleur 2.0 doit, par ailleurs, développer une importante maîtrise de soi pour préserver l’équilibre entre travail et loisirs.

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *