Parmi les solutions métiers pour travailler et voyager, la profession de développeur d’appli mobile est tout indiquée. Je vous dévoile les apports de ce job praticable à distance.

A propos du développeur mobile

Il œuvre dans la création d’applications dédiées aux supports mobiles comme les tablettes et les Smartphones. Les projets sont destinés aux applis intéressant les mobinautes.

Cela peut aussi concerner la création de jeux vidéo. Le développeur mobile peut évoluer en tant que développeur Android ou développeur iOS.

Des missions spécifiques

Elles portent sur la réalisation technique des applications et des sites mobiles. Il convient de suivre un cahier des charges préétabli avec le client.

En outre, le développeur mobile est en contact fréquent avec le Webdesigner. Cela permet de mieux coordonner la création graphique de l’application.

En outre, le chef de projet est un autre partenaire pour faciliter les avancées et le respect du délai.

Les compétences requises

Un développeur mobile doit posséder une solide connaissance technique des OS mobiles du marché. Il doit disposer d’une réelle culture et une maîtrise de l’univers du mobile.

Les formations disponibles impliquent l’e-learning avec l’appui de formations vidéos, les écoles spécialisées, les centres de formation en ligne ou en présentiel. En outre, il doit faire preuve de créativité et de professionnalisme.

Les outils spécifiques

Pour exercer pleinement son métier, le développeur mobile peut faire appel à Windev Mobile, Appcelerator Titanium, Neomader, Xcode. Il faut ajouter à la liste Hypersenses, Multiple, Xcode pour iOS et Visual Studio Mobile.

Les formations disponibles

Il est préférable d’opter pour un cursus spécialisé dans le développement d’application mobile. De plus, une bonne connaissance en Java favorise la création des applications Android.

Par ailleurs, la maîtrise de Background C permet le développement d’un programme iOS.

Les débouchés du développeur mobile

Iles peuvent exercer auprès d’agences web, de jeunes pousses novatrices ainsi qu’au service des industries de jeu vidéo. Le travailleur nomade peut œuvrer à titre  de freelance.

Il ne faut pas oublier les grands groupes qui visent les utilisateurs de supports de communication mobile.

Les rémunérations pratiques

Le salaire dépend du profil du développeur et de la catégorie de l’employeur. Le débutant gagne environ 36 000 euros/an.

Pour un nomade digital, les tarifs dépendent du type de prestation, du cahier des charges, de la durée du projet. Hormis l’aspect technique, il faut être doté d’un sens de l’initiative, d’un esprit d’analyse. De plus, il faut effectuer une veille permanente des technologies nouvelles pour adopter les outils et les solutions mobiles. Retrouvez plus d’infos ici.

Crédit Photo : futura-sciences.com & blogdumoderateur.com

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.