Le nomade numérique qui excelle dans les marchés boursiers peut devenir nomade trader. Je vous propose plus de détails concernant ce travail sur Internet.

Les bases du nomade trader

La spéculation sur les marchés financiers est possible à distance. C’est l’activité principale du nomade trader.

Il faut débuter par l’apprentissage des bases de la finance. Par la suite, il faut s’exercer à la surveillance des marchés à l’aide d’un écran unique.

Habituellement, le trader classique surveille 5 écrans à la fois.

Les technologies présentes

Des plateformes web ont mis en place des outils de surveillance des marchés financiers. Actuellement, il est possible d’effectuer cette opération via un écran de Smartphone, un PC portable voire une tablette ou un notebook.

Le fonctionnement des marchés

Les marchés financiers sont réputés pour leur volatilité. Au départ, il convient de dépenser une petite somme pour se faire la main.

C’est le cas lors du départ pour le voyage. Il faut s’exercer pendant un certain laps de temps pour dégager une plus-value et un salaire décent.

Les pays d’installation conseillés

Le nomade trader doit s’installer dans un pays pourvu d’un faible coût de la vie. Il est impératif d’être connecté à Internet de façon optimale.

La plateforme de trading Forex nécessite une connexion en permanence aux marchés. Cela permet d’optimiser les prises de décision rapides.

Les pays éligibles concernent l’Inde, le Maroc et la Thaïlande pour commencer l’activité de nomade trader.

Les objectifs à moyen terme

Pour proscrire un temps d’écran trop envahissant, une organisation est mise en œuvre. Cela revient à s’arranger pour travailler entre 3 à 4 heures au quotidien. Pour y parvenir, il faut capitaliser son expérience. Cela permet d’améliorer les analyses ainsi que les placements.

Cette manière de faire permet de vivre confortablement grâce aux séances de trading tout en profitant des sites touristiques.

Les défis propres au nomade trader

Un nomade trader performant peut se procurer un revenu élevé. Ainsi, il peut voyager sans se préoccuper  de son budget.

Toutefois, la fiscalité suit de près le style de vie nomade. La conformité par rapport à la réglementation est parfois complexe.

Il convient de se ternir informé et de demander les services d’un conseil en fiscalité. Cela peut être un avocat, un conseiller ou un cabinet comptable agréé.

Cette action des autorités fiscales n’est pas du goût de la communauté des nomades numériques. Néanmoins, leur goût pour la liberté est forcément confronté à ce challenge très terre à terre.

Retrouvez d’autres sujets ici

Crédit Photo : roadtripmovie.fr & amille-nomade-digitale.com

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.