Le nomadisme digital peut être pratiqué en famille. Je vous livre les indispensables à connaître pour ce mode de vie inédit.

Une décision qui se prend en concertation

Le nomadisme digital convient aux familles amateurs de voyage et prêtes à changer de mode de vie et de fonctionnement. Les décisions reviennent au couple de parents.

Néanmoins, des enfants en âge de comprendre et de raisonner peuvent aussi participer à la prise de décision. En effet, leur façon de vivre va être radicalement transformée.

Les choix à adopter pour un nomadisme digital sur la durée

Pour les familles qui optent pour une expatriation à moyen terme, le nomadisme digital doit être suffisamment stable. L’idéal est de rester trois mois dans un pays.

Des changements de contrées trop fréquents risquent d’être épuisants. Cela permet de prendre son temps et de bien apprécier le quotidien avant d’envisager d’autres aventures.

Les métiers qui conviennent

Ce sont principalement des professions en freelance adaptés aux travaux à distance. Les formations sont nombreuses et elles fournissent de multiples débouchés.

La plupart des couples qui optent pour le nomadisme digital veulent profiter de leur famille. Auparavant, ils oeuvraient dans des jobs chronophages où ils se voyaient rarement en milieu de semaine.

Cet éloignement n’est pas sans conséquence sur la vie de famille. Ils restent également plus disponibles pour s’occuper davantage de leur progéniture.

Pour partir en couple, il faut avoir les mêmes besoins et les mêmes attentes. Autrement, l’un des conjoints peut aussi partir en solo.

L’organisation est beaucoup plus différente pour la famille.

L’éducation des enfants des nomades digitaux

La plupart envisagent l’instruction en famille. Le CNED permet de profiter de cours à distance.

Il s’agit de cours en ligne possibles pour tous les niveaux, les âges. De plus, les cours du CNED incluent la maternelle jusqu’à la terminale.

De plus, des formations universitaires sanctionnées par un diplôme sont permises. Pour sa  part, l’apprentissage autonome permet à l’enfant d’accumuler les connaissances suivant ses domaines d’intérêt.

Cette catégorie d’éducation favorise le rythme de l’élève et se base sur le bien-être de l’enfant. En outre, les écoles alternatives constituent une autre option.

Cela passe par des apprentissages par projets. Il faut citer comme référence les méthodes Steiner ou Montessori.

Les impératifs du nomadisme digital en famille

Tout est question d’organisation et de gestion du temps. Il faut s’atteler à la gestion des contrats,  l’instruction en famille et s’habituer aux déménagements fréquents.

Retrouvez d’autres options ici.

Crédit Photo : famille-nomade-digitale.com & di-nomad.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *