Je vous propose de plus amples détails sur un job facile à exercer en tant que nomade digital. Il s’agit du métier d’écrivain en auto édition sur le web.

La sélection de l’outil d’édition

Les maisons d’édition proposent des plateformes dédiées. Elles mettent en avant la prise en main en ce qui concerne la confection et la publication de l’œuvre.

Il faut citer Smashwords, Kindle, Kobo, Youscribe ou iBookstore. Chaque plateforme dispose d’un service et d’un public distinct.

Kindle sort du lot grâce à un travail technique plus réduit. iBookstore nécessite un identifiant fiscal américain.

L’auteur numérique ne passe pas par une démarche d’édition classique. Il prend en charge la publication de l’ouvrage.

Les atouts de Kindle Direct Publishing

La plateforme présente deux avantages. Elle met en place un didacticiel gratuit et complet pour bien préparer l’ouvrage.

De plus, le service Create Space permet de procurer aux lecteurs une version papier. Ainsi, chaque commande de livre autorise une impression.

Les techniques d’édition

L’aspect éditorial va inclure la correction, la mise en page. Il faut intégrer l’élaboration de la couverture, l’écriture de la présentation du livre.

Il convient de proposer aux lecteurs un livre bien présentable. Il faut commencer par télécharger un logiciel d’édition sur la plateforme choisie.

Il faut mettre une table des matières. L’insertion d’images est optionnelle. Il ne faut pas omettre les droits d’auteur.

Il ne faut pas négliger l’usage de contenus qui appartiennent au domaine public. Le prix doit être affiché.

A propos des royalties

Le prix est librement fixé par l’écrivain numérique. En fait, l’auteur peut toucher jusqu’à 70 % de la vente.

A titre de comparaison, un contrat type avec un éditeur papier procure à l’écrivain 8% du prix de vente pour 10 000 exemplaires, pour un maximum de 12 % pour plus de 10 000 exemplaires. Comme le prix n’est pas fixe, il peut être baissé pour réaliser une action promotionnelle.

L’aspect promotion de l’ouvrage numérique

La promotion est effectuée via les réseaux sociaux, le web et l’appui du buzz. Comme la critique ne verse pas dans le domaine des livres auto-publiés, la visibilité peut poser problème.

Il est conseillé de diffuser via Facebook et Twitter. Cela permet de disposer d’une base de lecteurs fidèles.

De plus, il faut mettre en place un site de présentation de l’auteur et son œuvre. Il faut patienter parfois 12 à 18 mois pour le décollage d’un livre numérique.

Par contre, un ebook est présent de façon illimitée. La réimpression n’est pas nécessaire.

Retrouvez d’autres infos ici

Crédit Photo : news.uliege.be

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.